السعودية تبني سورا طوله 950كلم على حدودها مع العراق و1800 كلم على حدودها مع اليمن … صالح اعترض على السور فتوقف عام 2004 واستؤنف بناؤه مع الربيع اليمني

La “grande muraille” de l’Arabie Saoudite contre l’Etat islamique

Renaud Février

Voir tous ses articles

Publié le 18-01-2015 à 18h38

Tours de surveillance, fossés, caméras infra-rouge, radars : le royaume wahhabite est en train de se couper de ses voisins.

La construction de la "muraille" s'est intensifiée après l'attaque de djihadistes de l'Etat islamique contre un poste-frontière saoudien. Photo d'illustration. (Hassan Ammar/AP/SIPA) La construction de la “muraille” s’est intensifiée après l’attaque de djihadistes de l’Etat islamique contre un poste-frontière saoudien. Photo d’illustration. (Hassan Ammar/AP/SIPA)

Un mur de plus… L’Arabie Saoudite s’est lancée depuis septembre dans la construction d’une “grande muraille” de plus de 950 km, le long de sa frontière avec l’Irak.

Le projet n’est pas récent, puisqu’il avait été envisagé dès 2006, comme l’explique “The Telegraph”, relayé en France par “Le Point” et “Rue89”. A l’époque, l’Irak est déchirée par la guerre civile entre chiites et sunnites. Mais la réalisation du mur a été accélérée en septembre 2014 avec la montée en puissance de l’Etat islamique, qui contrôle désormais une large partie du territoire irakien.

La construction s’est encore intensifiée après le 5 janvier et l’attaque menée par des djihadistes de l’Etat islamique contre le poste-frontière saoudien de Suweif, près de la ville d’Arar, au cours de laquelle trois soldats, dont le général Oudah al-Belawi, ont été tués.

La “muraille”, sorte de ceinture de sécurité, sera équipé de tours de surveillance, de fossés, de caméras infra-rouge et d’une cinquantaine de radars, capables de déceler des mouvements de piétons à 18 kilomètres de distance et des mouvements de camions et d’hélicoptères à 36 kilomètres.

Composée de cinq épaisseur, la “grande muraille” saoudienne vise à empêcher l’Etat islamique, dont l’objectif est l’érection d’un califat dans la région, de se lancer à la conquête de l’Arabie saoudite, qui abrite les lieux saints de La Mecque et Médine.

Pour assurer sa sécurité, le royaume wahhabite a également envoyé 30.000 troupes supplémentaires dans la zone.

Ce projet de “muraille” n’est pas le seul mené par l’Arabie Saoudite puisqu’une autre barrière est en cours de construction, depuis 2003, sur les 1.800 km de frontières avec… le Yémen. La construction la barrière de sable, haute de trois mètres et équipée de systèmes de détection électronique, avait été interrompue en 2004 à la suite de protestations du gouvernement du Yémen, mais a repris après la révolution de 2011, qui a laissé le pays déchiré, en proie aux djihadistes d’Al-Qaïda au Yémen.

R.F.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150118.OBS0206/la-grande-muraille-de-l-arabie-saoudite-contre-l-etat-islamique.html

Advertisements

اترك رد

إملأ الحقول أدناه بالمعلومات المناسبة أو إضغط على إحدى الأيقونات لتسجيل الدخول:

شعار وردبرس.كوم

أنت تعلق بإستخدام حساب WordPress.com. تسجيل خروج   /  تغيير )

Google+ photo

أنت تعلق بإستخدام حساب Google+. تسجيل خروج   /  تغيير )

صورة تويتر

أنت تعلق بإستخدام حساب Twitter. تسجيل خروج   /  تغيير )

Facebook photo

أنت تعلق بإستخدام حساب Facebook. تسجيل خروج   /  تغيير )

Connecting to %s